Le ski de randonnée : comment le pratiquer ?

Le ski de randonnée : comment le pratiquer ?

La randonnée à ski est sans aucun doute un formidable moyen de découvrir les massifs alpins, à l’écart des pistes très fréquentées. Issu des plus anciennes techniques de glisse nordiques, le ski de randonnée est avant tout une pratique de loisir très proche de la nature.

Son histoire est très ancienne, mais il connait depuis quelques années une véritable nouvelle jeunesse. Il a d’ailleurs la particularité de séduire aussi bien les skieurs chevronnés, à la recherche d’une nouvelle approche de la montagne, que les novices, tentés de découvrir les joies du ski à travers une activité mettant à l’honneur les grands espaces.

Le ski de randonnée : la plus ancienne pratique du ski

Dans les pays nordiques, les êtres humains skient depuis plus de quatre millénaires. Le ski y est utilisé au fil des siècles pour la chasse, la guerre, et comme moyen de transport. Il s’agit alors moins de descendre des montagnes que de parcourir de longues distances dans le terrain accidenté des vallées et plaines enneigées.

Encore pratiqué aujourd’hui, le ski de randonnée nordique a été introduit en Europe centrale et en Amérique du Nord par de jeunes Norvégiens, au 19ème siècle. C’est là qu’il fut transformé pour donner naissance au ski alpin, au ski de fond, mais également au ski de randonnée moderne.

La pratique sportive du ski de randonnée a été popularisée par la bourgeoisie européenne au tournant du 20ème siècle. Elle consistait à explorer les massifs montagneux, les skis aux pieds, à une époque où la haute montagne fascine littéralement les foules. Le ski de randonnée était bien souvent couplé à des passages de pure escalade, ce qui fait qu’on parle parfois de ski-alpinisme, ou de ski de montagne.

Femme faisant du ski de rando à la montagneUne pratique sportive remise au goût du jour

L’arrivée des remontées mécaniques et la popularisation des sports d’hiver à partir des années 1930 a conduit à une distinction plus nette entre le ski de randonnée, d’une part, et le ski alpin de l’autre. Depuis quelques années, le ski de randonnée, notamment dans sa version ski de montagne, connait un véritable regain d’attention.

D’une part, la recherche du dépassement de soi et l’arrivée de nouveaux matériels de randonnée plus légers conduisent certains randonneurs à entreprendre de véritables raids de plusieurs jours. D’autre part, dans le cadre d’une pratique de loisir, le ski de randonnée permet des excursions de courtes ou moyennes durées dans des cadres naturels propices à la détente.

Le ski de rando, une activité au plus proche de la nature

La particularité du ski de randonnée est de se pratiquer au sein même des espaces naturels. L’ascension comme la descente se font sur les skis, sans assistance mécanique. Tout comme la randonnée pédestre estivale, le ski de randonnée offre la possibilité d’arpenter aussi bien des forêts et des vallons que des cols et des pentes plus ou moins abruptes.

La grande variété des paysages alpins permet ainsi de moduler le degré de difficulté de la randonnée en fonction des capacités de chacun. Les ascensions les plus ardues sont à réserver aux randonneurs les plus expérimentés. Dans tous les cas, la randonnée à ski offre à la vue de sublimes paysages enneigés hors de portée aussi bien des skieurs alpins que des randonneurs estivaux.

Randonnée hors-piste ? La sécurité avant tout

Il faut toutefois rappeler que le ski de randonnée se pratique généralement en dehors des pistes préparées. Comme pour toute pratique hors-piste, il est recommandé de maîtriser les notions de base de la sécurité en montagne. Le risque d’avalanche ou de chute accidentelle n’est, en effet, jamais complètement nul. Les ascensions les plus compliquées doivent donc se faire en compagnie de randonneurs expérimentés ou de moniteurs diplômés.

Dans ces cas-là, il est vivement recommandé que chacun emporte avec lui une balise DVA, une pelle et une sonde permettant de porter assistance en cas d’avalanche. Des sacs équipés d’Airbags sont également disponibles pour les expéditions les plus téméraires. Autant d’équipements qui sont disponibles sur notre site dédié à la location de matériel : cliquez ici.

Des équipements adaptés à toutes les randonnées

Rassurez-vous toutefois ! Toutes les randonnées ne nécessitent pas forcément de prendre les risques inhérents au ski hors-piste. Tout comme celles réalisées à pieds, les randonnées à ski peuvent se décliner en une multitude de parcours, de difficultés, de techniques à adopter, etc.

L’équipement ne sera pas le même pour une balade de quelques heures ou un raid de trois jours. De même, la technique de ski adoptée sera différente pour une promenade au creux d’une vallée faiblement vallonnée ou pour l’ascension d’un col de haute altitude.

Pour une pratique optimale, il existe bien évidemment des skis de randonnée spécifiques, très légers, sur lequel une « peau de phoque » synthétique vient se fixer lors de la montée. Les chaussures sont également plus souples, permettant de marcher avec lors des passages de l’ascension inaccessibles à skis.

N’hésitez pas à vous rapprocher de nos équipes pour plus de renseignements sur l’achat et la location de matériel spécifique pour le ski de randonnée !

Initiez-vous gratuitement tous les lundis après-midi chez Mountain Story

Comme nous sommes des passionnés de la rando chez Mountain Story, nous vous donnons rendez-vous tous les lundis à 17h à Tignes Le Lac pour découvrir la pratique du ski de randonnée encadrée par des moniteurs de l’ESF. Nous vous fournissons l’intégralité du matériel : skis, peaux et chaussures, et vous partirez pour deux bonnes heures de découverte à la tombée de la nuit.

Au sommet, il fera nuit et une vue sur Tignes illuminé s’offrira à vous. Cette vue, vous ne la devrez qu’à vous-même et vous vous sentirez bien. Si le ciel est dégagé, vous pourrez observer les sommets environnants comme personne ne peut les voir. Équipée d’une lampe frontale, vous effectuerez une descente nocturne en toute sécurité : une expérience inoubliable.

> En savoir plus