Skier en toute sécurité : les précautions à prendre

Skier en toute sécurité : les précautions à prendre

Quel que soit son âge, son niveau de préparation physique et son expérience, il est important de ne pas prendre la montagne à la légère. Si un séjour au ski est avant tout fait de moments de détentes et de joie, il peut vite être gâché par une cheville foulée, un coup de soleil ou une crise d’hypothermie. Dans cet article, vous trouverez les conseils essentiels à suivre pour profiter de votre séjour en toute sécurité.

Ne négligez pas la préparation physique et l’échauffement

personne qui s'entraîne avant le skiLe ski est avant tout une pratique sportive. Comme pour tous les sports, un bon état physique est toujours préférable avant de s’élancer sur les pistes. Quelques semaines avant votre séjour, essayez d’augmenter légèrement votre niveau d’exercice physique. Plus important encore, orientez vos exercices afin de renforcer vos jambes et votre sens de l’équilibre. Privilégiez la marche à pied, le vélo ou encore le roller. Faites chaque soir quelques étirements afin de préparer vos jambes.

Dans tous les cas, il est évidemment possible d’adapter sa pratique de ski à sa forme physique. Mais mieux vous serez préparé, plus votre latitude sera grande pour profiter à fond de votre séjour, et moins vous aurez de courbatures ! Une fois arrivé à Tignes, faites quelques échauffements chaque matin avant de partir sur les pistes. En faisant quelques étirements, flexions et extensions, vous réveillez en douceur vos jambes, ce qui limite grandement les accidents en début de journée.

Choisissez judicieusement votre matériel de ski, et faites-le vérifier

De nombreux accidents sont provoqués par un matériel de glisse en mauvais état, ou mal adapté au skieur. Il est donc primordial de se doter de matériel de bonne qualité, que l’on retrouve notamment chez les marques les plus réputées, aussi bien en location qu’à la vente. Si vous optez pour du matériel d’occasion, vérifiez bien son état avant de vous élancer sur les pistes ! Pour réserver vos skis à Tignes, cliquez ici.

Dans tous les cas de figure, il faut que votre matériel corresponde à vos besoins en matière de glisse, à votre morphologie et à votre niveau de ski. Un équipement mal adapté est la cause de près de la moitié des accidents de ski : un matériel trop technique, une fixation mal réglée, des protections insuffisantes, etc.

Pour être certain d’avoir le bon équipement, bien adapté à son besoin et correctement réglé, le mieux reste encore de faire appel à des professionnels du matériel de ski. Certains vendeurs et loueurs, comme Mountain Story à Tignes, disposent d’ateliers pour régler et affûter votre équipement, et proposent de l’échanger gratuitement s’il ne convient pas.

Soyez conscient de votre environnement et des dangers de la montagne

skieur à la montagne avec de la neige tout autourLa montagne est un milieu naturel impressionnant, qui peut s’avérer dangereux lorsqu’on n’en a pas l’habitude. Ainsi, notre corps peut mettre près de deux jours à s’adapter à l’altitude, notamment au manque d’oxygène. Durant les premiers jours, il faut donc redoubler de vigilance, et accepter ses limites. On est bien plus facilement essoufflé et fatigué en altitude. Le mieux est donc de ne pas se surestimer dans un premier temps. Ceci est particulièrement valable pour les personnes fragiles du cœur ou des poumons, pour qui les séjours et efforts en altitude ne sont pas toujours recommandés.

De même, le soleil peut se révéler redoutable, même par très basses températures. L’effet de réverbération sur la neige accentue encore le rayonnement solaire. Lunettes et crèmes solaires ne sont pas accessoires ! Il faut également toujours se méfier du froid, notamment chez les enfants. Une hypothermie est toujours possible, et il est donc nécessaire de s’équiper de vêtements adaptés.

Bien entendu, tenez-vous au courant des bulletins météo de votre station. C’est particulièrement vrai à Tignes, qui intègre un réseau de pistes gigantesque. Il serait dommage de vous retrouver bloqué par le brouillard ou des intempéries, loin de votre chalet. Les risques d’avalanche doivent également être surveillés, notamment en cas de pratique du ski hors-piste, pour lequel nous avons consacré un article.

Enfin, si l’environnement naturel peut causer des malaises ou des accidents, il en va de même pour l’environnement humain. Restez toujours prudents sur les pistes ! Observez autour de vous afin d’éviter une collision avec un autre skieur, ou un équipement en bord de piste.

Adaptez votre mode de vie pendant votre séjour au ski

Pour profiter de votre séjour à la montagne, le mieux reste encore de profiter de ce nouveau cadre pour modifier complètement votre rythme de vie. Skier demandant des efforts, n’hésitez pas à vous coucher plus tôt qu’à l’accoutumé. Profitez du matin pour prendre un petit déjeuner adapté aux efforts physiques, riche en protéines, en sucres lents et en omégas, par exemple.

Si vous le pouvez, faites une vraie pause en milieu de journée. De quoi reprendre des forces autour d’un repas copieux, mais léger si possible. En cas de besoin, n’hésitez pas à faire une sieste, surtout les premiers jours. Au cours de la journée, restez à l’écoute de votre organisme. Reposez-vous quelques minutes, si nécessaire. N’oubliez pas de vous hydrater régulièrement, et conservez sur vous quelques fruits secs ou barres hyper protéinées. Cela évitera toute déshydratation ou hypoglycémie, qui augmentent considérablement le risque d’accidents.